Votre prénom aurait-il une influence sur votre vie sexuelle ?

Smartdate est un site de rencontres qui cherche à se démarquer de ses concurrents par son côté smart (traduisez par classe).  D’ailleurs, il est vrai que le site est propre.
Ayant un grand nombre d’inscrits et étant diffusé en 6 langues, Smartdate dispose d’une énorme base de données. A partir de ces données recueillies auprès de ses membres gratuits ou payants, Smartdate diffuse des études statistiques les plus diverses.
Récemment, Smartdate a fait, sur un échantillon de 17.628 membres francophones de sexe féminin, le rapprochement entre un prénom et le nombre de partenaires sexuels qu’aurait eu son utilisatrice au cours de sa vie.
D’après cette étude, les femmes dont le prénom se termine par un « a » recevraient plus de messages (46.1 contre 35.8) et déclareraient plus d’amants que les autres (9 contre 4.4 en moyenne).
Ainsi, les Laura et les Tania en auraient eu en moyenne respectivement 9.7 et 9.6 alors que les Thérèse n’en avoueraient qu’une moyenne de 1.1.
Alors comment expliquer ce phénomène alors qu’aucun des vingt premiers prénoms inscrits officiellement à l’Etat Civil ne se termine par un « a » ?
L’étude est amusante mais il convient de se souvenir que ces chiffres n’ont pas une véritable valeur statistique car Smartdate n’a pas les compétences d’un organisme tel que l’IPSOS ou l’IFOP. Peut-être ces femmes ont-elles tout simplement décider de changer de prénom au moment de leur inscription pour faire plus exotique et attirer ainsi plus de partenaires sexuels… ?

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail