Une jeune romaine, grand-mère à seulement 23 ans

Le croirez-vous si je dis qu’une jeune Roumaine de 25 ans, Rifca Stanescu, vient tout juste de révéler aux journalistes l’existence de son petit fils de 2 ans ; ce qui a fait d’elle, à 23 ans, la plus jeune grand-mère au monde connue à ce jour.
En 1996, elle tombe amoureuse de Ionel Stanescu, un jeune garçon de 13 ans exerçant déjà le métier de bijoutier. Elle a alors tout juste onze ans. Bravant ses parents qui ne souhaitaient probablement pas qu’elle s’engage dans le mariage si jeune, elle s’enfuie de chez elle pour épouser son Roméo et donne naissance, 2 ans plus tard, à une petite Maria…
L’histoire pourrait sembler banale si cette même fameuse petite Maria n’avait pas, elle-même, fait exactement la même chose que sa mère à l’âge de 10 ans et donné naissance à son tour à un petit garçon, prénommé Ion, à l’âge de 11 ans.
« Je suis contente d’être grand-mère mais je souhaitais autre chose pour Maria, et autre chose pour moi, » a déclaré Rifca au Sun. « Ion est un bon garçon, et il est déjà fiancé avec une jeune fille âgée de 8 ans. Il est toujours bien d’avoir un garçon. Ils n’ont pas à souffrir autant que les filles je pense. »
En lisant les articles se rapportant à ce fait divers, je me suis demandée comment des enfants si jeunes pouvaient se marier alors même que l’âge légal du mariage est fixé à 16 ans en Roumanie.
Eh bien, tout simplement parce-que la loi n’interdit pas les relations sexuelles entre mineurs. Et de fait, ces situations ne sont en rien illégales. Ensuite, il suffit que les enfants obtiennent le consentement de leurs parents pour convoler en justes noces et devenir à leur tour un vrai couple.
Apparemment, ces situations sont assez courantes en Roumanie. Tout de même, ça reste vraiment un très jeune âge pour endosser de telles responsabilités…
Et vous, chers Unionistes, imagineriez-vous l’une de vos filles de 11 ans mariée avec un enfant ? Moi, je dois dire que non…

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail