Un nageur exhibitionniste

Le meilleur de l’érotisme, c’est encore quand il surprend le plus. S’attendre à l’acte sexuel, c’est bateau.
Mais surprendre une culotte grâce au vent quelque peu indiscret, prêt à soulever n’importe quelle jupe, ça, c’est excitant.
Toujours est-il qu’aux championnats du monde de natation, qui se tiennent actuellement en Italie, le nageur américain Ricky Berens a eu, comment dire, un petit souci avant d’entamer le relais 4×100 m.
Son corps sans doute trop musclé a définitivement tué sa tenue de plongée. Résultat : la moitié de ses fesses à l’air pendant les préparatifs, obligation de recourir à la serviette pour cacher « l’endroit où le dos ressemble à la lune ». Ce qui n’a pas dû déplaire aux spectatrices.
Petit cadeau, donc, pour les lectrices d’Union…

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail