Pour vaincre leurs addictions, ils se mettent au sexe quotidien

Sadie Nardini, professeur de yoga, est accro au chocolat.

Son mari, lui, est dépendant de la cigarette (et c’est plus embêtant).
Pour laisser derrière eux leurs vilaines habitudes, ils ont décidé de prendre un peu d’avance sur les bonnes résolutions de la nouvelle année et ont tenté l’expérience du sevrage par le sexe et c’est ainsi qu’ils se sont « forcés » à faire l’amour chaque jour du mois de décembre.
Les effets secondaires ne se sont pas fait attendre. Ils se sont non seulement débarrassés de leurs addictions, mais ils ont en plus découvert d’autres vertus inattendues.
Sadie Nardini est désormais convaincue des bienfaits de cette thérapie par le sexe ; pas un seul rhume n’est venu la contrarier durant tout le mois de décembre alors qu’elle y était abonnée chaque année, et le couple a connu un véritable regain d’énergie associé à un bien meilleur sommeil.
C’est une certitude : le sexe est bon pour la santé. Vous autres Unionistes en êtes bien entendu déjà certains et je prêche sans nul doute des convaincus…
Mais laissez-moi tout de même vous lister les bénéfices que vous retirerez d’une vie sexuelle active et épanouie : une espérance de vie allongée, un cœur en meilleure santé, une tension plus basse, un risque amoindri de cancer du sein, un risque plus faible de cancer de la prostate, une action antidouleur, un physique plus tonique, des niveaux de testostérone plus élevés (bénéfiques dans la prévention des troubles érectiles), moins de symptômes liés à la ménopause et enfin une semence plus saine (et donc plus fertile).
Quant à notre couple, il a décidé de prolonger l’expérience durant tout le mois de janvier. La routine ?

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail