Les récits érotiques de Vanessa (52) : Troublant cadeau…

Décidément, Vanessa a de nombreux récits érotiques à nous raconter. Dans celui-là, elle nous raconte l’expérience qu’elle a vécue avec un inconnu qui lui tout simplement été offert par Thierry. Juste un adonis aux muscles puissants qui lui donne beaucoup plaisir avec le consentement de son amour et amant de jeux sexuels… Alors, fantasme ou réalité ?

Libido et lubricité

Thierry me raccompagne chez moi après un merveilleux dîner en tête-à-tête dans un fabuleux restaurant. Il me dit qu’il m’a réservé une surprise que je trouverai chez moi en rentrant. Il m’appellera pour savoir ce que j’en pense. Je le trouve bien mystérieux. Comme d’habitude, je me précipite dans la douche et j’en ressors quelques minutes plus tard. Quel genre de cadeau m’a-t-il fait ? Stoppée net sur le seuil de ma chambre avec pour seul vêtement la serviette dont je me suis enveloppée  au sortir de la douche, j’aperçois comme une forme humaine sur mon lit. Je me demande si ce n’est pas mon  imagination qui me joue des tours. J’avoue avoir bu trois verres d’un délicieux vin blanc… Pourtant, oui ! Un homme est alangui dans mon lit. Tout nu. Et pas n’importe lequel. Celui que j’avais repéré sur Internet lors de nos investigations virtuelles avec Thierry. Celui qui ne m’avait pas répondu. Il était devenu au fil des jours, l’objet de tous mes fantasmes.
Jeune, vingt-cinq, très beau, une plastique irréprochable, je le fixe. Sa mâchoire puissante est couverte d’une barbe de plusieurs jours autour de sa bouche bien dessinée et de ses lèvres sensuelles. Il est d’une beauté à couper le souffle ! Ses abdominaux sont impressionnants, il faut dire qu’il est surfeur professionnel. Lui me sourit malicieusement d’un air entendu. Soudain mon portable sonne. Thierry m’annonce qu’il m’appartient pour cette nuit … puis raccroche. Son ventre musclé est foncé par le soleil. Le drap est remonté jusqu’à ses hanches. Une jambe dedans, une autre à l’extérieur, dévoilant une belle fesse ronde, ferme et hâlée comme tout son corps et faisant ressortir sa verge blanche. De toute évidence, il ne bronzait pas entièrement nu !  Il ne devait pas être non plus un adepte du naturisme. Timide ? L’idée me fait sourire. Ses biceps sont impressionnants. Mon pouls s’affole déjà, rien que de le contempler. Sa barbe naissante semble agréablement rugueuse et j’imagine déjà son contact à la fois doux et rêche sur mon sexe soigneusement épilé.
Il se lève soudainement et ôte ma serviette. Aussitôt, il se met à lécher avidement mes rondeurs comme pour apaiser les morsures d’envies qui envahissent mon bas-ventre. J’adore lui dis-je, quand vous les convoitez, les soupesez, les léchez, les tétez. J’aime cette façon dont vous avez de les choyer, quand vous les pressez, les pincez, les mordillez. Vous avez cette façon sexy quand vous me murmurez « Ils sont beaux ». Je sais combien, à ce moment-là mes seins sont à vous !

Vice et baise rapprochée

Très vite, je sens un doigt se poser sur la perle nacrée de mon clitoris. Il entreprend de le masser avec beaucoup de douceur et de savoir-faire. Je suis  aux anges, ma cyprine coule sur ses doigts lui témoignant mon extrême excitation. Le doigt inquisiteur quitte mon bouton exacerbé, et délicatement, entreprend d’écarter les lèvres de ma fleur d’amour pour s’enfoncer enfin au plus profond de ma grotte devenue incandescente. Il me manipule ainsi de longues minutes me poussant aux frontières de l’orgasme. Alors, il m’allonge, et invite sa langue dans ma chatte ardente. C’est un expert et je me demande pourquoi, il s’est refusé à moi, il y a encore quelques jours. Sa langue est exquise, elle est lente, elle est habile, elle se promène avec assurance puis  s’éternise sur mon clitoris. De temps, il s’arrête pour mieux me caresser les seins, le visage, ou introduire son index dans ma bouche dévoreuse. Je gémis de plaisir. Mon corps se cambre sous les assauts de sa langue experte.
Sentant ma jouissance approcher, il dirige son membre impressionnant vers ma minette. Je sens le gland énorme peser à l’entrée de mon puits d’amour. Il parvient à l’enfoncer entre mes lèvres intimes. Une légère poussée de ses reins vers le haut et déjà, la verge s’insinue entre mes nymphes délicates et investit peu à peu mon vagin, fort heureusement humide et avide de cette intrusion sauvage. Son sexe monstrueux me remplit. C’est presque à la limite de la douleur tellement, il est  gros. Mais, il sait parfaitement se servir de son engin. Il me pilonne savamment, me faisant gravir inexorablement les degrés de plaisir qui me conduiront à l’extase. Mes reins se cambrent sous ses assauts. Il s’enfonce, s’enfonce vigoureusement, profondément.  Son bassin ondule puissamment, ses muscles assènent de toute leur vigueur des va-et-vient lents et intenses.
Je dois aller dormir, mais vraiment dormir, mon bel et fougueux amant ! Je dois être au top de ma forme car, j’ai demain un rendez-vous professionnel important. Je dois être en pleine possession de mes moyens pour ces journées et nuits torrides à passer avec mon homme ou pour des rencontres libertines… Je l’embrasse partout et descend jusque sous les draps, me voilà de nouveau prête à me livrer aux joies du sexe…

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail