Les récits érotiques de Vanessa (55) : Cybersexe

La distance n’empêche pas Vanessa de faire l’amour avec son Thierry. Cette fois-ci, ils ne sont pas seuls. Un homme et une femme les accompagnent en live. L’un des récits érotiques où Vanessa nous dévoile tout sur ses pratiques sexuelles virtuelles…

J’adore jouir devant mon écran

Je ne sais pas ce que j’ai aujourd’hui. Je suis en combustion ! J’ai le feu de la passion qui coule dans mes veines … Serait-ce parce que j’ai un rendez-vous virtuel avec l’homme que j’aime… Il faut dire que les incartades à saveurs érotico-perverses ne font pas beaucoup partie de mon quotidien depuis deux longues semaines… mais là, incontestablement, je sens le feu embraser mon corps entier. J’ai ce sourire coquin greffé aux lèvres, je me sens flotter littéralement… Nous allons faire l’amour à distance. Mon ordinateur portable et moi, nous nous installons sur le lit. J’adore ce type de rencontre virtuelle à caractère lubrique ! Je crois avoir trouvé la complice parfaite pour venir se joindre à nous. J’espère qu’elle sera présente. J’ouvre l’écran et je mouille instantanément en voyant la queue bien dure et bien dressée de mon  compagnon, je clique sur Louva, pseudo très érotique. Oui, elle est présente aussi : beau ventre, poitrine ferme et longues jambes, un minou tout blond… Une autre page s’ouvre, il s’agit de Tommaso, bellâtre italien. Thierry, mon homme a eu la même idée que moi. Quel vicieux ! Une partie virtuelle à quatre, la soirée va être torride. Un moment entier, voluptueux et remplit de luxure, de divines sensations et de stimulations hot…
Tommaso tient sa queue encore molle qu’il masturbe vigoureusement afin d’obtenir du plaisir au plus vite, pour le bonheur de ces dames. La vision qu’il nous offre est vraiment excitante, je ne me retiens plus de caresser ma fleur sur-le-champ. Il décide d’enlever également son tee-shirt, découvrant ainsi sa poitrine bien musclée et velue ainsi que ses abdominaux recouverts également de petits poils bruns. Pour nous exciter, il pince ses tétons et caresse son torse. C’est alors qu’il se retourne et se penche légèrement. Il s’écarte les fesses, nous permettant ainsi d’admirer sa magnifique raie poilue. Il s’étire. Un de ses doigts joue avec son anus. Oh, le coquin, il est bisexuel ce qui n’est pas du tout le cas de Thierry mais, peu importe !  Autre image, Louva s’est munie d’un gros gode et sa bouche entre aussitôt en pleine action avec un mouvement de va-et-vient de plus en plus rapide. Bientôt,  une succion cochonne se fait attendre qui ne fait qu’augmenter le plaisir de Thierry et Tommaso. Le jouet sexuel est tellement gros qu’elle ne peut pas se la mettre entièrement  dans la bouche. Elle s’attaque alors aux testicules voracement. Quant à moi, je caresse ma poitrine dressée et pointue … Mes mains glissent sensuellement sur mon corps. J’entends les commentaires graveleux des hommes qui m’encouragent.  Le velours de mes auréoles se plisse. J’ai posé chacune de mes jambes sur le bord du fauteuil sur lequel, je suis installée, me voilà ouverte impudiquement. Ce spectacle électrise Louva, Tommaso et Thierry.

Masturbation en public

Du côté de Louva, la température a monté d’un cran. Elle s’active à grand renfort de caresses sur son bouton d’amour. Elle se doigte maintenant de sa main droite tandis que sa main gauche va sur son bouton. Elle le décapuchonne : il est rose tendre et assez gros. Ça y est elle commence à le caresser. Je vois qu’elle ferme les yeux. Elle agite sa tête de droite à gauche, en arrière et commence à gémir. Les deux hommes sont excités alors et lui hurlent des mots crus. Je me caresse aussi de plus belle. Une de mes mains se dirige sur mes seins et je pince mes tétons pour les rendre bien durs. De nouveau, je titille mon clito. Je le fais rouler sous mes doigts pour le faire gonfler, j’adore le sentir durcir sous mes caresses, je le frotte et le pince doucement. Ce petit bout de chair se dresse de plus en plus, mon clito est très sensible. Mes lèvres aussi sont gonflées et s’ouvrent pour laisser couler mon jus. Ma vulve se contracte. Je suis très excitée, je manipule de nouveau mes seins car, la stimulation de mon clitoris pourrait me faire jouir trop tôt…
Ainsi ouverte, je me sens impudique et j’adore ça !  Je mouille toujours beaucoup. Alors, je récupère un peu de ma liqueur sur mes doigts en passant entre mes lèvres, et les lèchent. Je les suce comme s’il s’agissait du sexe tendu de mon homme ou de celui de Tommaso. Quant à Louva, elle vient de récupérer sa mouille et la frotte sur ses tétons. Très excitant ! Elle les malaxe fortement et tenaille ses mamelons qui se tendent de plaisir. Pendant ce temps, les deux hommes se masturbent en beuglant. Les petits bruits de succions, de mouille, des phallus, me rendent folle de plaisir. « Oui » crient les hommes. « Regarde cette chatte béante, dégoulinante, ces lèvres écartelées ». « Oui, j’adore ça ! ». Les contractions surgissent, je hurle et dans un dernier cri, tous mes muscles se resserrent et je jouis. Louva est aussi de plus en plus impudique, excitée. Au bout de quelques secondes, un orgasme la terrasse tandis que les deux mâles jouissent à l’unisson.
A quand, le prochain rendez-vous virtuel ?

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail