Les pires sextoys de l’histoire du plaisir masculin

Âmes sensibles, prière de s’abstenir de lire la suite de cet article ! Il est consacré aux pires sextoys réalisés par des amateurs sans le sou pour assouvir leurs envies. En effet, quand on n’a pas de moyens, il faut avoir des idées !! Et, certains en ont plus d’autres… Enfin, à vous de voir… Pour ceux qui ont les moyens, n’hésitez pas à aller faire un tour du côté de la boutique sexy d’Union, vous y trouverez des objets de plaisir parfaitement adaptés au plaisir masculin en solitaire !!

Des sextoys bricolés

Le savon percé : pour les bricoleurs !

Apparemment, le savon est un moyen de prendre du plaisir sous la douche en se savonnant le sexe. Cependant, certains bricoleurs poussent le « vice » un plus loin que les autres en expliquant comment transformer une barre de savon en vagin/anus accueillant… Pour ce faire, il faut se munir d’une perceuse afin de faire un trou de taille adaptée au centre du savon. Ensuite, il suffit de passer un peu d’eau chaude sur ce savon bricolé pour « lubrifier » l’orifice. D’après les aficionados, le trou, assez petit, procure les « mêmes sensations » qu’un anus ou qu’un vagin de petite taille. La prochaine fois que vous prenez une douche chez un ami, nous savons que vous regarderez si ses savons sont utilisés pour autre chose que l’hygiène, et nous en sommes (un peu) désolés.

Le fruit défendu : pour les cuisiniers !

Eh oui, le « fruit défendu » serait utilisé depuis des années ! Et le micro-ondes n’y est probablement pas étranger !! Pour réaliser ce sextoy maison, il faut prendre un fruit dont la chair a une texture douce comme celle de la grenade (pour les sexes de petite taille) ou celle de la pastèque (pour les hommes bien membrés), y faire un trou et le placer dans le micro-onde quelques secondes pour qu’il soit à bonne température. Un peu de vaseline et un préservatif et c’est parti comme en 14 !

L’emballage recyclé : pour les écolos !

Même les emballages peuvent devenir des objets sexuels : la preuve, ce fleshlight fait maison. Il est réalisé avec un tube d’emballage servant à conserver les chips en tuiles (mais si, vous savez ces tubes en carton tout en longueur). Pour fabriquer ce sextoy, il convient de remplir le fond du tube avec un linge propre, de placer une éponge en haut et d’operculer le tout  avec un capuchon dans lequel une fente aura été réalisée ou encore avec un savon à trou (cela nécessitera sûrement beaucoup de travail pour qu’il ait les bonnes dimensions).

Autres gadgets bricolés

Pour se masturber les mains libres

Pour se faire masturber tout en ayant les mains libres, il suffit d’acheter une main de mannequin en bois qui a la particularité de plier les doigts. Une fois que les doigts sont en place, il suffit de la placer dans un gant en latex et de rajouter du lubrifiant.

Une poupée gonflable pas chère !

Pour simuler la présence d’une partenaire, il faut remplir un sac poubelle de linge (prendre soin de le doubler), faire un trou dans le premier sac et y placer le « fleshlig maison. » Il paraîtrait qu’il est possible de faire une variante de cette poupée gonflable avec le cousin du canapé !! J’aimerais disserter sur le sujet mais je n’ai pas tout compris. Alors, je me contenterais de dire que ça existe !!

La pompeuse

La pompeuse est, à mon sens, le sextoy artisanal le plus effrayant qui soit. Il est réalisé avec une pastèque dans laquelle un trou a été fait (jusque là tout va bien !!). Ensuite, une feuille A4 sur laquelle a été imprimée la photo d’une femme (ou d’un homme) et dont l’emplacement de la bouche a été découpé (OK...) est placée sur la pastèque en faisant coïncider les deux trous. Pour terminer, une perruque (voire une serpillière) y est placée pour simuler la coiffure.

Le sandwich

Le sandwich est, comme son nom l’indique, l’utilisation d’une demi-baguette à des fins masturbatoires. Dans certains cas, la mie est enlevée au préalable, et remplacée par de la mayonnaise ou tout autre « sauce » permettant de simuler l’intérieur d’un orifice.
Voila !! je suis sincèrement désolé du traumatisme que j’ai pu vous causer mais il fallait que je vous transmette ces infos… Alors, à bon entendeur…

 

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail