Les objets du désir au Japon

Agnès Giard est l’auteure de ce très bel ouvrage sur les objets japonnais les plus atypiques qui représentent ou aident à satisfaire les désirs humains. Évidemment, les objets destinés à laisser exploser sa sexualité sont largement représentés dans cet ouvrage.

Que ce soit du lubrifiant parfumé à l’odeur d’aisselles d’employées de bureau, des culottes magiques qui guérissent les MST, une marmite anti-adultère ou encore des sextoys tous plus incroyables les uns que les autres, l’originalité de ces objets révèle le fossé culturel existant entre  l’orient et  l’occident, particulièrement en ce qui concerne la relation au sexe…

Pour les Japonais, les désirs humains sont au nombre de 108. C’est pour cela qu’Agnès Giard s’est efforcée de trouver 108 objets dont la vocation est de donner un coup de pouce à la satisfaction de chacun de ces désirs…

Une exploration de la culture nippone par l’observation de ses symboles et de ses pulsions, toute en étrangeté, pour une compréhension plus grande de la sexualité orientale, dans son expression la plus surprenante, et probablement la plus sincère…

Journaliste à Libération, l’auteure se consacre au sexe bizarre et à la culture japonaise. Son prochain projet, les histoires d’amour au Japon.
Références de l’ouvrage
Les objets du désir au Japon, Agnès Giard
328 pages aux éditions Glénat
– Novembre 2009

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail