Les coulisses hard de la série Dr House

D’après un article paru dans Paris Match le 27 juillet dernier, un ancien employé de la série à succès Dr House affirme que les tournages auraient ressemblé à de vastes orgies pouvant aller jusqu’à des scènes violentes…
Selon lui, après avoir subi 4 ans de harcèlement sexuel pour y participer sans faiblir, il a décidé de porter plainte contre ses employeurs pour licenciement abusif.
La production a simplement répondu que la plainte était sans fondements…
D’après le plaignant, il semblerait bien qu’il s’en passait de belles derrière les murs de l’hôpital de la série Dr. House ! Partouzes, bars à stripteases, drogues, sexe à gogo, armes à feu auraient été le quotidien des acteurs et des membres du staff technique…
Il se décrit comme un homme plutôt rangé et sobre qui a toujours refusé de participer à ce qu’il considère comme  la pire des débauches. Et c’est justement, cette pudeur qui aurait déclenché la colère de ses employeurs et serait donc la cause de son licenciement. Donc, après quatre ans de résistance, Carl Jones demande 1 million de dollars de dommages et intérêts pour harcèlement sexuel et licenciement abusif.
Par contre, il n’est nulle part fait allusion à la participation éventuelle de Hugh Laurie (Grégory House) et Olivia Wild (Lisa Cuddy) à ces grands débordements bachiques…
Affaire à suivre…

(Crédits photo : REUTERS/Lucy Nicholson)

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail