Le sexe oral définitivement admis et la sodomie en passe de l’être ?

Une enquête de grande ampleur commanditée en octobre dernier par un fabricant américain de préservatifs fait le point sur certains changements de mœurs intervenus depuis la dernière grande enquête américaine conduite par The National Health and Social Life Survey en 1992.
Ainsi, elle démontre, notamment, que le sexe oral est maintenant accepté par la majorité des américains comme une pratique sexuelle tout à fait banale.
En effet, ce sont près de 60% des 18-19 ans et entre 70% et 80% des 20-39 (chez les femmes tout comme chez les hommes) qui disent pratiquer couramment la fellation ou le cunnilingus ; ce qui est, semble-t-il, un net changement par rapport aux habitudes sexuelles des générations précédentes (moins de 50% des 40-70 ans et plus).
Pour le sexe anal, le résultat montre une progression importante chez les jeunes adultes interrogés. En effet, ce ne serait pas moins de 20% des femmes se trouvant dans les tranches d’âges de 18-39 ans qui auraient déjà pratiqué la sodomie, contre 9% en 1992…
Et d’après ces femmes, 94% d’entre elles disent avoir ressenti un orgasme au cours du dernier rapport sexuel durant lequel elles l’avaient pratiqué…
Il semble donc évident que les pratiques sexuelles orales ou anales, longtemps considérées comme honteuses, voire anormales au siècle dernier, aient retrouvé leur place au sein des couples…

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail