L’art érotique censuré à Amiens

A la fin du 19° siècle, le tableau de Gustave Courbet, « L’origine du monde » voit le jour, une œuvre franchement audacieuse et libertine qui représente sans aucune ambiguïté possible le sexe féminin. Réellement osée, pourrait-on croire pour cette fin de siècle, et pourtant ce tableau n’a jamais été qualifié de pornographique.

Pourquoi, vous parler de ce tableau, me direz-vous ? Et bien parce-que début mai, le préfet de la Somme a fait annuler une exposition de dessins érotiques qui devait avoir lieu du 19 mai au 19 juillet 2010 à la bibliothèque de la ville d’Amiens intitulée : « Pour adultes seulement ».

Des dessins pourtant bien moins explicites que L’origine du monde et qui font scandale, en 2010, sous prétexte que seraient impliquées « certaines images dégradantes et misogynes de la femme ». « Dessiner une femme nue ou un pubis féminin en insistant sur ce qu’il y a de sexuellement désirable, c’est être dégradant et misogyne ».

Une censure que le Président du Conseil Général  de la Somme dit assumer pleinement, et qui est tombée sans explication 11 jours avant l’inauguration de l’exposition, après plus de deux ans de  préparation.

Après plusieurs jours de silence sur les circonstances de cette censure, il s’en explique dans cet article du 1er juin dernier. N’ayant pas vu la totalité des œuvres qui devaient être exposées, j’ai bien du mal à me faire une opinion objective au sujet de cette censure. Cependant, que pensez-vous de ces œuvres là. Sont-elles dégradantes pour l’image de la femme ? Je n’en suis pas si sûre…

Une œuvre…

Et une autre…

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail