La distribution de sex toys gratuits est annulée

Vous avez toutes et tous entendu parler de cette distribution d’argent organisée par un site Internet et qui a mal tourné. Le 14 novembre dernier, Mailorama avait en effet annoncé que pas moins de 100.000 € seraient distribués en plein Paris sous forme d’enveloppes contenant de 10 à 500 euros.
L’événement avait tourné à l’émeute et le Préfet avait fini par l’interdire pour limiter les débordements.
Sexyprivé, je vous en parlais la semaine dernière, avait alors décidé de faire à son tour une distribution sur le même modèle pour faire un coup de pub.
On se disait que les risques de débordements étaient alors moindres : se battre pour de l’argent (quand on n’en manque pas), c’est franchement stupide mais guère étonnant. Se battre pour des sextoys… voilà qui semble tout de suite moins concevable, et pourtant : la Préfecture de Paris a annoncé que la distribution n’aurait pas lieu, invoquant des raisons d’ordre public…
Le plaisir gratuit, ça n’est pas pour demain !

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail