Grande campagne nationale en Chine contre la pornographie sur le net

Depuis 2006, la Chine a décidé de mener une grande campagne nationale de lutte contre la pornographie sur le net en censurant et expurgeant la toile chinoise de toutes activités pornographiques.

Dans ce contexte, l’année dernière, pas moins de 5.000 personnes ont été arrêtées par les autorités de ce pays pour avoir administrer des sites de « cul ».

Près de 15.000 sites pornographiques ont également été fermés et, ce sont près de 1.300 affaires juridiques liées à la pornographie sur le net, qui ont été traitées au cours des 10 derniers mois de l’année 2009…

Rajoutons que pour inciter la population à les aider à débusquer les contrevenants du sexe sur le net, les autorités chinoises n’ont pas hésité à proposer une somme d’argent conséquente (1.000 €) aux Internautes qui leur signaleraient l’existence d’un site porno.

En Chine, il ne fait donc pas bon administrer des sites porno ; le simple fait de mettre en ligne un site à contenu pornographique est devenu un geste illégal permettant aux autorités de  justifier l’arrestation des webmasters en question…

Curieusement au début du mois de juin, des milliers de sites pornographiques, jusqu’alors filtrés, étaient à nouveau en ligne en Chine… Malheureusement pour les amateurs chinois de porno en ligne, la cause n’en serait pas un adoucissement de la censure, mais plutôt, une simple panne technique non encore maîtrisée.

Cette soudaine résurrection de sites pornos intervenant en pleine campagne de lutte contre le porno et la prostitution  rend la thèse de la clémence tout à fait incohérente. Il est fort probable que les autorités chinoises travaillent d’arrache-pieds à résoudre ce problème… sauf si les webmasters chinois ont trouvé à mettre en place une parade efficace !!!

La Grande Muraille de Chine nous rappelle combien les Chinois peuvent être pugnaces et persévérants lorsqu’ils se sont fixés un objectif… Alors, affaire à suivre…

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail