Fait divers : une gardienne de prison nue dans Playboy

En juin dernier aux Etats-Unis (Arkansas), Jessie Lunderby, une gardienne de prison de 21 ans, a créé une véritable polémique, au sein du département du shérif de Washington, en devenant la cybergirl de la semaine pour le site du magazine de charme Playboy.
En effet, ayant découvert qu’elle y avait posé en déshabillé rose très sexy et, sur certaines photos, complètement nue, ses supérieurs hiérarchiques ont demandé l’ouverture d’une enquête pour confirmer ou infirmer leur décision de la renvoyer aux motifs qu’elle avait porté atteinte à l’intégrité du service et violé le code éthique de sa profession.
Dans l’attente des résultats de cette enquête, elle a été suspendue temporairement de ses fonctions. »Est-ce que ceci représente ce pourquoi nous nous battons à savoir la protection de la communauté. Est-ce que c’est comme cela que nous voulons être représentés?« , a déclaré le Shériff en expliquant sa décision.
La jeune femme affirme pourtant que ses supérieurs hiérarchiques étaient au courant de ses intentions et qu’ils n’ont rien fait pour l’en dissuader. « Je me suis juste dit que j’allais faire ces photos et continuer ensuite normalement ma vie« , a déclaré-t-elle lors d’une interview.
Il est probable que compte tenu du métier qu’elle exerçait, cette jeune femme aurait dû se poser la question sur les conséquences qu’il pouvait y avoir à poser nue pour un magazine de charme aussi connu que Playboy, et peut-être, faire preuve de plus de réserve. Mais que vous voulez, c’est l’insouciance de la jeunesse !!!

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail