En Grande-Bretagne, une glace au lait maternel en attente d’autorisation de mise sur le marché

Un glacier londonien du quartier de Covent Garden, trouvant que les crèmes glacées actuellement sur le marché manquaient cruellement d’innovation, a fait le pari qu’il pouvait proposer la première glace à la vanille fabriquée avec du lait maternel.
« Personne n’a rien inventé de vraiment nouveau dans le domaine des glaces depuis bientôt 100 ans. Alors je me suis dit que si c’était bon pour nos enfants, ce serait bon aussi pour nous. » s’est-il ainsi justifié aux journalistes qui l’interrogeaient.
Pour fabriquer ses premiers litres de glace, 14 femmes ont accepté de lui vendre leur lait. Certaines ont répondu à l’appel d’offre « parce que tous les moyens sont bons pour faire face à la crise » tandis que d’autres parce-q’elles « espèrent que les futures mamans auront envie d’allaiter leur bébé lorsqu’elles réaliseront combien c’est bon. »
Suite à ce premier round d’essai, un reportage diffusé par la BBC lui a permis d’entrer en contact avec plus de 200 femmes volontaires pour proposer leur lait.
Il semble donc que cette idée n’ait choqué personne… Sauf, peut-être, les autoritaires sanitaires britanniques qui ont pris la décision de saisir la marchandise afin de vérifier que toutes les conditions sanitaires sont bien réunies pour que le produit puisse être vendu sans risque pour la santé des consommateurs. Il lui faudra donc attendre quelques jours pour savoir si cette nouvelle recette restera à la carte…
Si l’idée vous venait d’aller faire un tour à Londres, sachez que cette glace a été baptisée Baby Gaga par son créateur et qu’elle vous coûtera la modique somme de 14 £.
Personnellement, je crois que je serais bien incapable d’en manger. Et vous ?

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail