Du porno, encore du porno, à nouveau du porno et toujours du porno

Le problème avec les films porno, c’est qu’on n’en voit jamais la fin. Pour enfin savoir ce qu’il s’est passé juste après l’arrivée du livreur de pizza, il y a pornspoiler ; tapez le titre du film, validez, et la chute vous sera dévoilée. Ouf, le suspense commençait à devenir insoutenable.
Et si c’est l’idée de jouer les réalisateurs de films pour adultes qui vous emballe, rendez-vous plutôt sur orgasm.com où une application vous offre la possibilité de personnaliser votre scène de film X. Choisissez votre actrice, le sex-toy que vous souhaitez voir employer, la musique, l’action et enfin le décor. Cliquez, admirez.
Retour dans la vraie vie des vrais gens avec cet homme, acteur porno en secret, démasqué par sa fiancée. Cette dernière, avertie par une amie tombée par hasard sur un de ses films en faisant une recherche sur le net (c’est ça ouais), a alors décidé de rompre. Jason, c’est son nom, se déclare prêt à arrêter si son ex future femme le lui demandait. Visiblement, c’est un peu tard…
Et si vous prenez le bus en Belgique, vous aurez peut-être la chance de tomber sur Audrey, conductrice de bus et ancienne performeuse érotique. Elue Miss Belgique Nue 2009, la jeune femme de 24 ans présente sur son site des photos de ses exploits érotiques. Et lorsque les dirigeants de sa boîte ont fini par tomber dessus, grandement aidés par d’autres employés n’ayant pas hésité à monter un dossier constitué de photo et d’adresses Internet (sympa les gars), ils n’ont pas hésité à lui demander de d’interrompre sa carrière parallèle : « Nous ne souhaitons pas qu’après un spectacle qui s’est terminé au milieu de la nuit, la jeune femme prenne le volant de son bus à 6 heures du matin », ont-ils expliqué. Elle a refusé de choisir, et est finalement parvenue à un accord : « Les spectacles érotiques, j’en ai besoin. Ils me font du bien. (…) À côté de cette passion, j’ai besoin d’un métier stable pour vivre. J’aime celui de chauffeur de bus. Je suis très sociable, j’aime le contact avec les gens et je ne vois pas en quoi ma passion pour les danses érotiques serait incompatible avec mon travail ». Elle limitera donc ses prestations à ses jours de congés, et ne travaillera pas la nuit les jours de semaine. Tout est bien qui finit bien.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail