Benjamin Mege – la sexualité après 70 ans

« Aujourd’hui la sexualité n’est plus un tabou pour certaines tranches d’âge comme celle de l’adolescence mais elle le reste pour les personnes âgées. J’ai remarqué que cette sexualité était l’objet de nombreux préjugés en France. Pourtant, après analyse et rencontres j’ai pu observer qu’elle pouvait être encore très active passé 70 ans. J’ai ainsi établi 3 objectifs : réveiller la question de la sexualité en maison de retraite, éduquer les étudiants aides-soignants et sensibiliser le grand public sur le thème de sexualité des personnes âgées ».
C’est ainsi que Benjamin Mege, alors étudiant en pleine préparation d’un diplôme supérieur d’arts appliqués en communication visuelle, a décidé que son projet de fin d’année porterait sur la façon dont il serait possible d’évoquer le sujet de la sexualité des personnes âgées dans les maisons de retraite. Première idée : créer une exposition itinérante s’appuyant sur les  papiers peints de grand-mère revisités pour l’occasion en papiers peints érotiques.

Sur le même thème, Benjamin Mege se tourne ensuite vers la broderie, habituellement apanage des mamies. En reprenant le mode du point de croix, il a créé une image à double lecture qui, si elle représente vue de loin un motif on ne peut plus gentillet, prend aussitôt une autre dimension lorsqu’on s’en approche :

Dernière idée, celle de revisiter la vaisselle et d’animer les images d’Epinal grâce à une encore thermochrome pour animer le moment du thé ou du repas :
[vimeo]http://www.vimeo.com/6235036[/vimeo]
Pour chacune des parties de son projet, l’objectif reste le même : développer la communication avec l’équipe soignante, mettre en place une activité ludique et surtout briser le tabou qui pèse aujourd’hui sur la sexualité des plus âgés. Une mission difficile quand on connaît les difficultés rencontrées par les associations qui luttent pour que nos aînés soient traités avec respect et dignité dans des maisons qui s’apparentent plus souvent à des mouroirs qu’à de véritables lieux de vie.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail